O sensei.jpg

L’AÏKIDO EST UN ART MARTIAL CRÉÉ AU JAPON PAR UN GRAND MAÎTRE EN ARTS MARTIAUX MORIHEI UESHIBA (1883-1969)

Que veut dire « Aïkido »?


aï = amour, harmonie, union

ki = énergie, force vitale

do = chemin, voie

Donc par extension l’étude de l’harmonie entre le corps, l’esprit et l’environnement.

D’où vient l’Aïkido ?

Le fondateur de l’Aïkido, Morihei UESHIBA, fut inspiré par les meilleurs maîtres d’arts martiaux du Japon de l’époque (écoles de Jujitsu, d’escrime traditionnelle).
L’arrière-plan philosophique ou religieux (traditions Shinto, Zen, Tao) joua un rôle très important dans l’élaboration de cet art.

Maître Morihei UESHIBA a défini en 1929 les principes de l’Aïkido (environ 50 ans après la création du Judo -1882- fondé par Jigoro Kano 1860-1938) en intégrant aux techniques des arts traditionnels purement physiques les valeurs morales de l’être humain.

En effet, la pratique de cette discipline non compétitive n’a pas pour objectif final la destruction de l’adversaire, ni même la dissuasion par la crainte, mais au contraire, un échange d’énergie propre à désamorcer l’agression et à évacuer la situation de conflit.

A côté de ce retour aux sources de l’esprit traditionnel du samouraï, il réussit à ouvrir sa pratique à des notions plus modernes (recherche de la paix, fraternité, harmonie) et développa à partir de 1948 l’enseignement d’une discipline neuve et originale, qui commença dès 1950 à rayonner dans le monde entier, notamment en Belgique.

Qu’est-ce que l’Aïkido ?

Des techniques efficaces effectuées sans heurt et visant à canaliser, à contrôler l’adversaire.

·         Techniques à mains nues avec un ou plusieurs adversaire(s), armé(s) ou non.

·         Techniques au sabre, au bâton.

·         Techniques de concentration, de respiration.

Toutes les techniques visent au contrôle de l’adversaire, l’amenant à une chute et/ou une immobilisation.
Il s’agit de canaliser le mouvement, la vitesse et la force de l’adversaire, de les utiliser sans rentrer en opposition avec eux.

Technique de défense idéale, l’Aïkido impose de détruire l’agressivité de son adversaire en lui démontrant l’inutilité de son attaque. Discipline physique et morale complète, l’Aïkido permet d’acquérir une parfaite maîtrise de soi en assurant un développement harmonieux du corps.

L’exécution des mouvements impose l’étude de sa propre stabilité et développe les réflexes. Après quelques mois de pratique intervient très souvent une métamorphose individuelle tendant à modifier le style de vie (régime alimentaire, activité physique annexe et complémentaire, abandon du tabac, …).

Technique parce que la rigueur des arts martiaux traditionnels s’applique à l’Aïkido. Chaque forme comprend tous les éléments de l’attaque et de la défense.

Le pratiquant s’efface au dernier moment devant l’action de son adversaire et guide la force déployée par celui-ci en effectuant un déplacement du corps susceptible d’accentuer le déséquilibre, afin de provoquer une chute. L’impression ressentie doit correspondre à celle exprimée par l’expression « enfoncer une porte ouverte ».

Les mouvements d’Aïkido s’inscrivent dans des plans circulaires, verticaux ou inclinés ou se développent sous forme de spirales suivant les techniques employées. Comme la toupie ou la vague, le corps décrit un mouvement de façon à déplacer le centre de gravité de l’adversaire pour pouvoir manœuvrer facilement et projeter ce dernier avec facilité.

Au fur et à mesure de la progression, les prises disparaissent et les mouvements s’appliquent avant la saisie ou le coup, lorsque la main de l’adversaire est sur le point de saisir ou de frapper.

Mentale parce que le pratiquant sincère essaie de s’améliorer aussi en dehors du dojo (lieu dédié à l’étude de la voie). Le bonheur sur cette terre est malheureusement bien loin d’être acquis. Et la paix véritable ne peut venir que de l’intérieur. Les contraintes sont faibles en face du librement consenti.

L’utopie n’est pas l’idéal de l’Aïkido. Si chacun essaie de devenir meilleur jour après jour, non seulement dans ses techniques, mais aussi dans la vie quotidienne, il participera alors dans par sa modeste contribution à l’amélioration générale.

De cette façon, l’Aïkido contribue fortement à développer une compréhension mutuelle entre les différents peuples.

La recherche de l’aïkidoka est celle de l’équilibre optimum de l’individu par rapport à lui-même, et par rapport à son environnement. Chacun peut respecter ses possibilités physiques, le but étant précisément de mieux les connaître. Une telle pratique est donc accessible à tous, homme ou femme, de l’âge tendre à l’âge mûr.

L’Aïkido et les autres arts martiaux

Si comme au judo, le pratiquant d’Aïkido utilise des techniques de projection et d’immobilisation pour déséquilibrer et maîtriser son adversaire, il peut également accompagner ses mouvements d’une série d’atémis, c’est-à-dire de coups de poing et de pied portés, comme au Karaté, à des endroits vitaux du corps.

Mais, contrairement au Judo et au Karaté qui constituent des disciplines sportives, soumises à des règles très strictes, l’Aïkido est un art martial dont la pratique exclut toute idée de compétition.

 

L'AÏKIDO, C'EST POUR QUI?

C'est pour vous !

DSC_0565-Final.jpg

POUR LES ENFANTS

Les enfants trouveront dans l’Aïkido tout ce qui est nécessaire à leur bon développement.

En plus de l’apprentissage d’une technique martiale, ils y apprendront le développement harmonieux du corps (condition physique, endurance, respiration, souplesse et coordination) et de l’esprit (concentration, confiance en soi, gestion et diminution du stress et de l’angoisse).


L’Aïkido, contrairement à d’autres Art Martiaux, se caractérise aussi par l’absence de compétition. C’est un art qui leur apprendra à gérer le conflit en utilisant la force d’un adversaire contre lui-même et ce, dans un esprit de camaraderie. Ils y découvriront également des valeurs telles que l’honneur, le courage, la droiture, la courtoisie, la loyauté et le contrôle de soi.

Mais ils y apprendront surtout que répondre à la violence par la violence ne résout rien.


Des questions ?

Envie de faire un essai ?

Venez nous retrouver sur les tatamis les samedis de 16h30 à 18h00.

Le premier mois est gratuit.

POUR LES ADULTES, ET POUR CEUX SOUHAITANT REPRENDRE LE SPORT APRÈS UNE PÉRIODE D'INACTIVITÉ

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle activité sportive ? Vous avez été inactif pendant un certain temps ?


L’Aïkido est pour vous !


C’est certes physique mais c’est une discipline qui est aussi technique que mentale.

Tout un chacun peut y gérer l’intensité physique suivant son propre rythme, ce qui rend cette pratique tout à fait accessible.

Finalement, vous y gagnerez beaucoup de plaisir, des moments de partage et une vitalité retrouvée.

Des questions ?

Envie de faire un essai ?

Venez nous retrouver sur les tatamis les mardis et jeudis de 20h00 à 22h00.

Le premier mois est gratuit.

2014-03-23_Stage-Aikido_Jacques-Horny-Shihan-Aikikai_Cesam_BXL-3-1024x681 (1).jpg
Brochure 2.jpg

ET LES AUTRES?

Fan d’Arts Martiaux ?

Envie de commencer quelque chose de nouveau ?

A la recherche de discipline, d’un nouvel équilibre de vie ou tout simplement d’harmonie ?


L’Aïkido est définitivement fait pour vous.


Technique de défense idéale, l’Aïkido impose de détruire l’agressivité de son adversaire en lui démontrant l’inutilité de son attaque.

Discipline physique et morale complète, l’Aïkido permet d’acquérir une parfaite maîtrise de soi en assurant un développement harmonieux du corps.


Des questions ?

Envie de faire un essai ?

Venez nous retrouver sur les tatamis les mardis et jeudis de 20h00 à 22h00.

Le premier mois est gratuit.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos cours ?