Brochure 1.jpg

HIKARI AÏKIKAÏ

Par Jacques Horny,
Fondateur de l'Ecole Hikari Aïkikaï et Dojo-Cho (jusqu’au 02/10/2021).
13 août 2019 (Un jour de canicule)

Etant donné qu'il n'y a pas de compétition en Aïkido, les grades s'obtiennent en présentant un examen devant son professeur pour les grades Kyu (avant les grades Dan) et devant un expert japonais (auparavant) ou un jury (aujourd'hui, la Commission Technique de l'A.F.A.) ayant reçu l'aval du centre de Tokyo pour les grades dan.


Avant de parler de mon parcours, je n'oublie pas mes premiers professeurs :

Madame Yvette Vanderdonckt, Monsieur Edouard Van Hemelrijck, Monsieur Clément De Bruyne.


Après avoir réussi mon examen 1er Dan devant Nobuyoshi Tamura Shihan et en présence de Seiichi Sugano Shihan, j'ouvre mon premier dojo (L'étincelle) avec Maurice Roesems à Etterbeek en 1979. Des transformations du bâtiment nous forcent à fermer et j'ai l'opportunité d'ouvrir une section d'Aïkido au judo club de Jette en 1982 (Aïkido Jette), c'est là que Marco Zenthner vient me trouver en me proposant d'ouvrir un dojo ensemble (le troisième pour moi) à l'arrière d'une maison qu'il vient d'acheter à Strombeek, je n'hésite pas très longtemps et nous devenons co-fondateurs du Shinbukan Aïkidojo en 1985. En 1996, Marco prend unilatéralement la décision de quitter notre fédération (l'A.F.A.), étant alors membre du conseil d'administration de la fédération, ne partageant pas les raisons du départ de Marco et souhaitant rester fidèle à mes convictions, je quitte le Shinbukan pour ouvrir mon quatrième (et dernier) dojo à Rebecq, le Hikari Aïkikaï !


Le complexe sportif de Rebecq avait été inauguré depuis peu et deux pratiquants 1ers Kyu et sans professeur avec un grade dan hésitaient à ouvrir un club d'Aïkido, il s'agissait de Jan Spaens et de Marc Lambinon. Nous nous sommes tout de suite bien entendus et le dojo a démarré avec peu d'élèves...


Un cours enfants a été mis en place lorsqu'un des élèves, Robert Cremers, a obtenu son 3ème Kyu.


En 1996, premier séjour au Japon, en tant que président du Belgian Aïkikaï, je participe, avec Giovanni Tinelli, au congrès de la Fédération Internationale d'Aïkido à Katsuura (sur la côte pacifique). J'en profiterai pour pratiquer au Hombu Dojo de Tokyo et pour être reçu par Kisshomaru Ueshiba, fils du fondateur et Doshu à cette époque ainsi que par son fils, le Doshu actuel.


J'étais 4ème Dan depuis quatre ans à l'ouverture du Hikari. J'ai obtenu tous mes grades par examen, et pour ceux de ma génération, nous devions d'abord présenter un examen national/fédéral avant l'examen « Aïkikaï » qui était alors présenté devant un expert japonais membre du Hombu Dojo (le dojo central à Tokyo). J'ai donc présenté (et réussi) huit examens pour être 4ème Dan Aïkikaï. Les grades suivants sont décernés à l'occasion du nouvel an (Kagami Biraki), et Sugano Shihan m'a décerné le 5ème Dan en 1999 et le 6ème en 2005. Si vous voulez connaître la suite et beaucoup d'anecdotes, je vous invite à venir au dojo...


En 2021, le dojo a fêté ses 25 ans.


J'ai suivi beaucoup de stages en Belgique (trop nombreux à énumérer) et à l'étranger (La Colle-sur-Loup, Lille, Barcelone, Malaga, Chester, New York, Bernau, Berck, ...) ; j'ai également dirigé des stages ou des cours en dehors du dojo en Belgique (Beveren, Zelem, Bruges, Bonheiden, Sint Niklaas, Bazel, Zeveneken, Ninove, Nivelles, Braine-le-Comte, Soignies, Mouscron, Herstal, Ganshoren, Etterbeek, ...) et à l'étranger (Canterbury, Barcelone, Madrid, Boston, Framingham, Larchmont, Montréal, Las Palmas de Gran Canaria, Enschede ...).

De nombreux stages ont été organisés dans notre dojo avec des maîtres de stages différents tels que :

(liste non exhaustive)

Seiichi Sugano Shihan, Dany Leclerre Shihan, Louis Van Thieghem Shihan, Luc Deweys Shihan, Anita Köhler, Stéphane Goffin, Frédéric Ernould, Bruno Zanotti, Pascal Durchon, Stéphane Daens, Christophe Depaus, Wilko Vriessmann, Marco Zenthner (cours), Henri Behr Jr. (cours), Valérie Willems, Fabrice Somers …


Nommer toutes celles et tous ceux qui, au long de ces 25 ans, m'ont aidé, suivi, qui sont passés (certains pour préparer un examen), restés (fidèles et loyaux elles/ils se reconnaîtront), ou partis, serait trop long et j'évite ainsi le risque d'en oublier en me permettant aussi de n'en pas nommer.


Mais il me reste la possibilité de mentionner, en les remerciant, les professeurs d'aujourd'hui ainsi que les membres du conseil d'administration de notre A.S.B.L.


Durant ces 25 années, de nombreux examens dan ont été préparés et présentés avec succès (environ 50).

Seuls trois échecs sont à déplorer.

Une mention particulière pour Christophe Depaus qui, comme d'autres, m'a suivi de Strombeek à Rebecq, et qui a été mon élève pendant environ douze ans et qui a ouvert son dojo à Etterbeek (Ren Shin Kan) après avoir appris et donné cours au Hikari.


Sérieusement sans se prendre au sérieux est le leitmotiv du club, le sens commun, la convivialité et l'amitié sont les fondements du club depuis sa fondation, aussi bien sur les tatamis qu'en dehors, et ils perdurent aujourd'hui.